Bienvenue sur le Site
de la Commune
de Les Aspres (Orne 61)



Bienvenue dans notre Village !
<     <


Inscrivez-vous à la lettre d'information pour recevoir les actualités
de la commune par e-mail.




Les horaires d'ouverture au public de la Mairie
changent au 1er septembre 2020 :


Ouverture au public les lundi, mercredi et vendredi matin de 8h30 à 12h30 et le jeudi de 14h à 19h.




Un Conseil Municipal aura lieu le lundi 21 septembre à 20h30

           Ordre du jour :
            - Lancement de la procédure de cession du chemin rural cadastré A294,
295 et 296 du Percher
            - Communications



 
Les Commissions de la Commune de Les Aspres
 
Le maire est Président de droit de toutes les commissions.

Commission VOIRIE : Mme DOLLION, MM. GUERREE, PRESSART, AGIN et JOUAUX.

Commission BATIMENTS : Mmes GOUVERNEUR, JUNIET, LEONARD, SCHNEIDER, MM.  GUERREE, AGIN, JOUAUX et BITTARD.   
                                                                                                                         
Commission FAUCARDEMENT ET CHEMINS RURAUX  : Mmes DOLLION, LEONARD, SCHNEIDER, PARMENTIER, MM. JOUAUX, NION, GUERREE.

Commission MARCHES PUBLICS : Mme DOLLION, MM. PRESSART, BITTARD et HERENT.

Commission pour L’AMELIORATION DU CADRE DE VIE ET CHEMINS DE RANDONNEE : Mmes GOUVERNEUR, JUNIET, PARMENTIER, DOLLION, MM. AGIN et NION.

Commission JEUNESSE ET SPORTS : MM. PRESSART et HERENT.

Commission COMMUNICATION (bulletin municipal, site internet, facebook, presse...) : Mmes SCHNEIDER, LEONARD, JUNIET, GOUVERNEUR, DOLLION, PARMENTIER, MM. JOUAUX, AGIN, PRESSART, BITTARD, LEMAITRE et HERENT.

Commission  CIMETIERE : Mmes LEONARD, GOUVERNEUR, MM. GUERREE, JOUAUX et AGIN.


Commission  SCOLAIRE : Mmes GOUVERNEUR et DOLLION.

Référant FORET-BOIS : M. AGIN.




OBJET TROUVE
Une paire de lunettes a été retrouvée sur la place de l'Iton.
La paire est disponible à la mairie.





Les beaux jours arrivent et vous avez envie de balade ?
Voici deux circuits pédestres à partir des Aspres.







 






Mme le maire et ses adjoints



De gauche à droite, Dominique Jouaux, Delphine Prieur, Maryvonne Schneider et Michel Agin.



Toute l'équipe du Conseil Municipal 2020.





CLUB DE LA JOIE DE VIVRE







 
UN GRAND MERCI
 
Grâce à vous, les couturières bénévoles,  plus de 500 masques ont été confectionnés et la plupart distribués aux habitants. Si, malheureusement, des personnes ont été oubliées, qu’elles veuillent bien nous en excuser et
se signaler en Mairie.
Celle-ci reprendra, à compter du lundi 11 mai, ses horaires habituels. Pour ceux qui s’y rendront, merci de respecter les consignes affichées.

La période de déconfinement arrive mais les risques demeurent.
Nous ne pouvons pas encore retrouver toutes nos libertés.
Soyez prudents. Respectez les consignes et les mesures barrières.

 
Prenez soin de vous et des autres…
 
               La distribution                                     Collecte des masques à la maison des associations
 
A tous les habitant(e)s des Aspres
 
Des masques tissus confectionnés par des bénévoles de la commune ont été distribués à tous dès le 8 mai. Si vous n'étiez pas chez vous lors de la "livraison" des masques, ils seront à votre disposition à la mairie dès lundi.
Encore un grand merci à toutes les petites mains ayant participé!
Prenez soin de vous!
 
 
"En raison de la situation sanitaire actuelle et les mesures de confinement et conformément aux directives de Mme La Préfète dont vous trouverez le courrier ci-dessous; la commémoration de la Victoire de 1945 sera réduite au minimum avec un simple dépôt de gerbes par le Maire et les Adjoints ce  8 mai 2020."
 



 
CONFECTION DE MASQUES
 
De nouvelles permanences auront lieu à la maison des associations les

 
mardi 5 et jeudi 7 mai 2020 de 10h à 11h
 
pour y déposer les masques réalisés et apporter du matériel ou en retirer pour leur confection.
Merci encore  à toutes les bonnes volontés qui participent à cet élan de solidarité.

 
 

Consignes

* Chaque usager doit emmener ses outils (pelle, balai)
* Ne pas rester stationné sur la déchèterie
* Respecter les distances, 2 mètres c'est très bien
* Pas d'aide de la part des gardiens

Reportez vos apports si possible.
Après ces dates, retour aux jours et horaires habituels.


 
Un grand merci aux personnes qui se sont manifestées pour nous aider pour la confection de masques, nous en appelons à la générosité de tous pour la fourniture de tissu (draps, t-shirt, etc...), élastiques, fils et rubans (même en petite longueur).
Une permanence aura lieu à la maison des associations jeudi 23 avril 2020 de 10h à 11h pour déposer le matériel ou en retirer pour la confection des masques.
 
 

 


 
Comme chacun peut le déplorer et pour répondre à vos nombreuses questions concernant l’entretien de la commune, nous vous informons que nos agents communaux qui ne peuvent effectuer leur mission en télétravail, sont conformément à la loi, placés en Autorisation Spéciale d’Absence afin de pouvoir assurer la garde de leurs enfants pendant la durée de fermeture des structures d’accueil. De ce fait, et ne souhaitant pas augmenter les charges financières de la Commune, nous ne ferons pas appel à des prestataires privés, ni à des remplacements temporaires de ces agents.  Par conséquent, Il n’y aura malheureusement pas de fleurissement, ni de concours des maisons fleuries cette année.
 
Les Aspres confiné...







 
Un peu de détente...
















 
La Poste

A partir du 6 avril, plus de 1850 bureaux de poste seront ouverts pour accueillir les allocataires clients de La Banque Postale. Consultez la liste indicative des bureaux de Poste ouverts sur la poste.fr (cette liste est susceptible d'évoluer en raison de la situation sanitaire actuelle).

Les opérations de retrait d’espèces, pour les clients de La Banque Postale, seront assurées sur tout le territoire.
Les autres opérations (virements, émissions de Western Union et règlement de factures…) seront maintenues en fonction de l’affluence dans le bureau de poste.

Pendant cette période, pour toutes les autres opérations bancaires et postales, La Poste invite ses clients à utiliser les services en ligne du Groupe La Poste.(laposte.frlabanquepostale.frlapostemobile.fr) ou à reporter leur venue en bureau de poste.

 
Orne entraidons-nous : une plateforme d’entraide entre citoyens voit le jour.

Le département de l'Orne met en ligne une plateforme d'entraide pour encourager l'esprit de solidarité durant le confinement causé par le coronavirus.
Durant cette période particulière, certaines personnes et certaines familles sont en situation délicate. Afin d’animer l’esprit de solidarité imposé par le coronavirus et le confinement, le Département de l’Orne a décidé de mettre à la disposition des habitants une plateforme en ligne : Orne entraidons-nous.
Plusieurs domaines de compétences
Elle a été créée suites aux mesures prises par le gouvernement concernant la pandémie et a pour but de faciliter les réseaux d’entraides entre citoyens.

J’ai besoin d’aide !
Son fonctionnement est simple puisque toute personne peut poster un message sur la plateforme afin de proposer son aide ou en recevoir. Par exemple, proposer aux personnes âgées ou fragiles d’aller faire leurs courses, sortir leur animal de compagnie, imprimer des attestations pour celles et ceux qui ne peuvent pas s’en procurer mais aussi donner un coup de main à ses voisins mobilisés par la gestion de crise.

Je veux aider !
Une fois connecté, il suffit de choisir l’onglet en fonction de ses besoins. Les personnes qui ont des difficultés pour faire leurs courses peuvent aller vers ‘’J’ai besoin d’aide’’ et cliquer sur ‘’Trouver de l’aide près de chez vous’’ qui permet de se localiser. Ceux qui veulent rendre service, choisissent ‘’Je veux aider’’ et cliquent sur ‘’Proposer votre aide’’ pour préciser leur champ de compétences.

 
Les champs de compétences disponibles :
– Faire les courses de première nécessité ;
– Aider aux devoirs à distance ;
– Imprimer des documents comme les autorisations de sortie ;
– Discuter à distance pour rompre l’isolement ;
– Aides informatique et administrative, etc.

 
Pratique
La plateforme des solidarités pour faire face ensemble au Codvid-19 tout en respectant les mesures nationales mise en place par le département de l’Orne est accessible en ligne : Orne entraidons-nous, également accessible sur le site du Département et l’application L’Orne dans ma poche.
 
Publié le 4 Avril, Le Réveil Normand.

 
Smirtom de L’Aigle. Pendant le confinement, stockez emballages, verre et déchets verts.

Confinement oblige, le Smirtom de la région de L'Aigle demande aux habitants de ne plus se déplacer jusqu'aux conteneurs pour y jeter les emballages, le papier et le verre.

Seuls les emballages collectés en porte-à-porte sont actuellement ramassés.

Le confinement nous oblige à fonctionner différemment. Alors que le Smirtom (Syndicat mixte intercommunal pour le ramassage et le traitement des ordures ménagères) de la région de L’Aigle (Orne) nous incite régulièrement à trier toujours plus et mieux, en particulier depuis que tous les emballages en plastique sont acceptés par leur centre de tri, la crise sanitaire le contraint à changer ses consignes.
Du moins pour les habitants ne bénéficiant pas de la collecte des sacs jaunes en porte-à-porte, laquelle reste maintenue.
Pour tous les autres, c’est-à-dire ceux qui sont en apport volontaire, le Smirtom leur demande, lorsque cela est possible de stocker leurs emballages chez eux, et si cela est impossible, de les jeter avec les ordures ménagères.
« L’objectif est d’éviter que les gens se déplacent exprès », explique Richard Rousseau, directeur général. Il en est de même pour les papiers et le verre.

Compostage et paillage.
Quant aux déchets verts, les déchèteries étant fermées, on n’a pas d’autres choix que de les conserver en attendant des jours meilleurs. Afin d’éviter la fermentation et donc les odeurs désagréables qui s’en dégagent, Richard Rousseau conseille, autant que faire se peut, d’étaler l’herbe tondue et l’aérer régulièrement.
Une partie de l’herbe et des petits branchages peut également aller dans le composteur et le reste peut servir de paillage au pied des plantes. Un bon moyen d’éviter l’évaporation.
Si vous n’avez pas de composteur, c’est le moment d’en créer un.
Mais ne brûlez pas vos déchets verts (c’est interdit et passible d’une amende) et ne les jetez surtout pas avec vos ordures ménagères.

450 € d’amende.

La fermeture des déchèteries implique également le stockage à domicile de tous vos cartons, électroménager, meubles, métaux, gravats… bref, tout ce que vous y déposez habituellement.
C’est désagréable, pas toujours simple à gérer mais ce n’est pas une raison pour s’en débarrasser dans la nature laquelle, rappelons-le, n’est pas une poubelle.
Il a ainsi déjà été observé une recrudescence des dépôts sauvages d’encombrants, le préfet de l’Orne en appelle au civisme « et incite chacun à adopter des gestes responsables ».
L’abandon d’ordures, de déchets, ou de tout autre objet dans un lieu public ou privé, non prévu à cet effet, est puni d’une amende de 3e classe pouvant aller jusqu’à 450 euros, en application de l’article R633-6 du Code pénal.
 
Publié le 7 Avril, Le Réveil Normand.


 
Confinement: ce qu’il faut faire en cas d’urgences dentaires.

En cas de rage de dent, d’abcès ou autre urgences bucco-dentaires, il est bien évidemment toujours possible de consulter un dentiste.
Un système de permanences et de gardes a été mis en place par les dentistes. Ils ont été appelés à fermer leu 
Depuis le 16 mars, les dentistes n’assurent plus que les urgences. Un détartrage, un plombage qui a sauté mais n’est pas douloureux, et tout autre soin non urgent ou de confort devront attendre. Si le conseil national des dentistes en a décidé ainsi, c’est pour tenir compte de la spécificité du métier, du manque de masques de protection FFP2 et donc éviter que « les cabinets dentaires ne deviennent un lieu de transmission du virus que ce soit pour les patients ou les professionnels ».

Un numéro national et des permanences locales
Premier réflexe en cas d’urgence : ne surtout pas filer au cabinet, il sera fermé, mais attraper un téléphone pour appeler son dentiste habituel ou lui envoyer un mail. Il enverra consignes et ordonnance par mail ou directement à la pharmacie. Si une intervention est nécessaire, il vous indiquera un numéro de régulation, l’interlocuteur vous orientera alors vers le dentiste de garde le plus proche. Il vous donnera une heure de rendez-vous et des consignes à respecter scrupuleusement.
Si vous n’avez pas de dentiste habituel ou si vous ne parvenez pas à joindre le vôtre,

 
un numéro  : 09 705 00 205.
 
Uniquement dédié à la prise en charge des soins bucco-dentaires d’urgence, il est destiné à désengorger le 15 et à organiser la prise en charges des demandes urgentes. Ce numéro, national, renvoie vers la régulation locale, il suffit de saisir les chiffres de votre département de résidence. Là, même chose : si nécessaire, un rendez-vous sera pris chez un dentiste proche de chez vous.
 
La Voix du Nord | 06/04/2020







 
Vos lunettes sont cassées ? Un site recense les opticiens mobilisés pour les urgences.

Les syndicats en lien avec le ministère de la Santé ont lancé un site internet recensant tous les opticiens de France assurant les urgences pendant le confinement.
Un site internet recense tous les opticiens volontaires pour assurer un service minimum d’urgence pendant le confinement. 

Pendant la période de confinement décidée par le gouvernement pour limiter la propagation du coronavirus, un service minium d’urgence est mis en place par des opticiens volontaires à l’initiative des trois syndicats de la profession et du ministère de la Santé.

Ils sont recensés par département sur le site internet urgenceopticien.fr. Il n’y a aucune démarche commerciale et le service est vraiment limité aux urgences et en particulier à celles rencontrées par les personnels de santé. La liste pourrait évoluer dans les jours qui viennent. 

Comment ça marche ?
Concrètement, vous allez sur le site internet urgenceopticien.fr, vous cliquez sur le département de votre choix. Ensuite, les jours de la semaine s’affichent avec toujours les mêmes créneaux horaires, 9h-13h. Dessous vous trouvez le nom de l’opticien d’urgence, son adresse et son numéro de téléphone. Vous l’appelez et s’il estime qu’il s’agit d’une urgence et qu’il peut vous aider, il vous fixera un rendez-vous.
 
Réveil Normand, 1er avril.

 
Confinement : bientôt une attestation de déplacement sur smartphone.

Depuis le début du confinement, l'attestation de déplacement dérogatoire devait s'effectuer sur papier. Dès le lundi 6 avril 2020, elle pourra se faire sur smartphone.
Dès le 6 avril 2020, il y aura une attestation de déplacement dérogatoire numérique.
Après près de trois semaines à remplir des attestations dérogatoires sur papier, il sera possible d’utiliser une attestation de déplacement numérique. Et cela à compter du lundi 6 avril 2020, annonce Christophe Castaner dans les colonnes du Parisien.
 
Le ministre de l’Intérieur indique que ce formulaire pourra se présenter, depuis son smartphone, et pourra être présenté aux policiers grâce à un QR Code.
Il faudra préciser votre heure de sortie, mais l’heure à laquelle vous avez édité le document sera accessible aux policiers. Cela évitera que des personnes remplissent l’attestation uniquement à la vue d’un contrôle de police.

Comment ça marche ? 
Le formulaire disponible en ligne dès lundi donc, sur le site du ministère de l’Intérieur et du gouvernement permettra de renseigner les informations relatives à l’identité, l’adresse, le motif de la sortie, ainsi que la date et l’heure.
Un fichier PDF comprenant l’ensemble des informations et à l’image de la version papier est alors généré. Ce document comporte automatiquement un QR Code comprenant l’ensemble des données du formulaire, ainsi que la date et l’heure de génération du document.

Le gouvernement précise que ce système ne permettra pas de collecter les données des usagers et permettra de lutter contre la fraude à l’horodatage.

Un peu de souplesse pour les Français.
Depuis le début du confinement, mardi 17 mars 2020, les forces de l’ordre ont déjà dressé plus de 380 000 procès-verbaux pour non-respect des règles de confinement. 
Mais les Français s’étant appropriés ces mesures, on observe une légère baisse des contraventions. « On a le sentiment que les Français ont compris qu’il s’agissait d’une protection et que si nous voulons « casser les chaînes de propagation », il faut que le confinement soit efficace », assure Christophe Castaner. 
Raison pour laquelle « il convient donc de leur donner un peu de souplesse avec cet outil ».
 
Publié le 2 avril, Le Réveil Normand.

 
Confinement, hygiène : quelles précautions pour nos animaux de
compagnie ?

 
❗️❗️❗MESSAGE IMPORTANT ❗❗️❗️
 
Plusieurs animaux ont été reçus chez les vétérinaires ces derniers jours pour les motifs suivants :

▪︎ Le coma éthylique pour des chats qui ont été lavés au gel hydroalcoolique.
▪︎ Des intoxications et des brûlures cutanées à cause d'utilisation de désinfectant sur les chiens et chats.

❗NE LAVEZ PAS VOS ANIMAUX AVEC DES PRODUITS CORROSIFS❗ (javel, gel hydroalcoolique, désinfectant en tout genre...)

Les vétérinaires rappellent qu'il est inutile de nettoyer votre chien au retour de promenade mais si vous voulez quand même lui laver les pattes UTILISEZ DE L'EAU, DU SAVON ADAPTÉ ET RINCEZ ABONDAMMENT.

 
Pendant le confinement, nos colocataires à quatre pattes aussi peuvent s'ennuyer à l'intérieur. Faut-il les confiner ? Quelles précautions prendre ? Une vétérinaire vous conseille.

Pour Claire Allard, vétérinaire à Rouen, il faut adopter des règles d’hygiène strictes pendant le confinement avec les animaux de compagnie.
Ils accompagnent certains d’entre nous dans leur confinement, au quotidien. Mais à l’instar de leurs maîtres et maîtresses, les animaux de compagnie ont pour beaucoup d’entre eux besoin de rares sorties quotidiennes. Est-ce dangereux ? Y a-t-il des précautions à prendre ? On a posé quelques questions à Claire Allard, vétérinaire à la clinique du Boulingrin de Rouen (Seine-Maritime).

Les animaux peuvent-ils attraper le Covid-19 ?
Pour le moment, il n’y a, selon la vétérinaire, aucune preuve que le virus puisse toucher les animaux.

L’animal peut-il être vecteur du virus ?
À Liège (Belgique), un cas de Covid-19 transmis par l’humain à l’animal a été recensé. Mais « le chat en question n’a pas vu de vétérinaire, c’est la propriétaire qui a prélevé son vomi et ses selles, et envoyé le tout pour les faire analyser », rappelle la vétérinaire.

Toutefois, des précautions s’imposent. Imaginons : votre animal va se balader chez la voisine, et la voisine, infectée par le Covd-19, lui éternue dessus. Il rentre à la maison et vous fait un câlin ; vous inhalez son poil, l’animal peut alors être vecteur du virus.
Pas de « preuve » tangible, estime l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE)
« Actuellement il n’existe pas de preuve que les animaux de compagnie jouent un rôle épidémiologique significatif dans cette maladie humaine », précise l’organisme.
Et d’ajouter : « des mesures d’hygiène de base doivent toujours être appliquées. Cela comprend le lavage des mains avant et après avoir été à proximité ou avoir manipulé les animaux, leur nourriture ou leurs affaires, ainsi que d’éviter de les embrasser, de se faire lécher ou de partager de la nourriture. »

 
Faut-il confiner ses animaux de compagnie ?
« Confiner ses animaux de compagnie, c’est le mieux, mais dans la mesure du possible, explique Claire Allard. C’est compliqué d’occuper un chat enfermé, s’il est habitué à régulièrement sortir. »
Dans le cas contraire, il est donc impératif de bien se laver les mains, et d’adopter des règles d’hygiène supplémentaires.
C’est comme quand on va au supermarché en ce moment, on fait doublement attention : en rentrant les animaux, on peut leur faire un petit shampooing [si par exemple quelqu’un les a caressés]. Mais surtout, on se lave régulièrement les mains.
L’animal, « bien plus un ami qu’un danger ».

Dans un communiqué daté du 24 mars 2020, l’académie de médecine rappelle de son côté l’importance « de se laver fréquemment les mains » et de « ne pas se laisser lécher le visage ». Dans le cas d’un propriétaire ayant le Covid-19, l’académie préconise : « autant que possible, il faudrait instaurer une quarantaine, permettant de limiter tout contact rapproché de l’animal avec les autres membres de la famille. » 
Et d’également rappeler, pour conclure : « tout particulièrement en période de confinement, l’animal de compagnie est bien plus un ami qu’un danger. »
« Il faut bien rassurer les gens : en respectant bien les règles d’hygiène, il n’y a pas de danger », conclut la vétérinaire.

Publié le 30 Mars, Le Réveil Normand.
 

 
Violences conjugales : un dispositif d’alerte en pharmacie

Un système d'alerte pour les femmes victimes de violences de la part de leur conjoint sera mis en place dans les pharmacies en cette période de confinement, a annoncé hier soir le ministre de l'Intérieur.

Le confinement mis en place depuis le 17 mars visant à endiguer l'épidémie de coronavirus a eu pour conséquence une augmentation des violences conjugales. « En zone gendarmerie, ces violences ont augmenté de 32 % en une semaine et, dans la zone de la préfecture de police de Paris, elles ont été en hausse de 36 % en une semaine », a indiqué, hier sur France 2, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner.

Alors, pour permettre aux victimes d'appeler à l'aide, le gouvernement a décidé, en accord avec l'Ordre national des pharmaciens, de mettre en place un dispositif au sein des pharmacies pour alerter les forces de l'ordre.

Ce système permettra à une femme qui peut être battue de donner l'alerte lorsqu'elle se rend sans son mari dans une pharmacie pour aller chercher des médicaments. Et, dans l'hypothèse où son mari serait avec elle, elle pourrait avoir la possibilité d’utiliser un « code », par exemple le code « masque 19 », qui est déjà opérationnel en Espagne depuis le 17 mars 2020. En Espagne, lorsqu’une femme demande à acheter un masque 19 (« Mascarilla-19 », en espagnol), le pharmacien compose alors le numéro d’urgence (le 112) afin d’alerter les autorités.

En France, le système devait être similaire. « Des consignes seront données pour que les forces de l'ordre puissent intervenir en urgence », a déclaré Christophe Castaner, en assurant que la lutte contre les violences conjugales était une priorité.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr


 
Confinement : un site et un numéro pour aider les Français
à faire leurs démarches en ligne

 
   Pour de nombreuses personnes en France, la difficulté à utiliser internet ou les outils numériques est bien réelle. Le gouvernement souhaite les accompagner. Publié le 30 Mars.
   Pour accompagner les personnes en difficulté face aux outils numériques, le gouvernement a lancé un site et un numéro de téléphone.

   En plein confinement, les outils numériques sont devenus encore plus indispensables qu’auparavant : loisirs en ligne, appels des proches en visio, démarches administratives, travail, école, santé… Sans la prise en mains des outils digitaux, le quotidien n’est pas le même pour les usagers.
    C’est pourtant le cas pour de nombreuses personnes, pour qui la fracture numérique existe bien, qu’elles soient personnes âgées, habitants des zones blanches, des zones sans fibre…

   Afin d’aider ces contribuables en difficulté face au numérique, le gouvernement a annoncé dimanche 29 mars 2020 lancer un site Internet dédié, solidarite-numérique.fr, accompagné d’un numéro téléphonique.
   Pourquoi aller sur le site ? 
   Le site se veut une « centre d’aide pour les démarches en ligne essentielles », comme l’impression de son attestation de déplacement, les consultations médicales en ligne, le télétravail, sa déclaration sur Pôle emploi, l’école à la maison…
   « Les gens qui n’ont pas l’habitude du numérique y trouveront des tutoriels, des pas à pas, des choses où on explique comment faire les démarches de base », a expliqué dimanche sur France Inter Cédric O, secrétaire d’État chargé du numérique.

Le Réveil Normand, 30 mars.


 
Coronavirus : en cas de récidive du non-respect du confinement,
vous risquez 200 euros d’amende.

 
Un décret est paru ce dimanche 29 mars 2020 dans le Journal officiel du gouvernement pour durcir les mesures qui limitent, entre autres, les déplacements des Français.

L’amende en cas de non-respect du confinement reste à 135 euros mais passe à 200 euros en cas de récidive dans les 15 jours.

La facture s’annonce encore plus salée pour ceux et celles qui ne respectent encore pas le confinement. 

Décret paru ce dimanche 29 mars 2020 dans le Journal officiel.

Et, en cas de récidive, cette amende forfaitaire pourra être majorée à 450 euros si elle n’est pas payée dans les 45 jours, avec un délai supplémentaire de deux semaines en cas de télépaiement.

Veillez à remplir correctement votre attestation dérogatoire, si elle est incomplète ou pas à la bonne date vous risquez une amende.

 
Source « Le Réveil Normand ».



En ce qui concerne la CAF
 
En raison de la pandémie de coronavirus, les aides sociales seront versées avec deux jours d'avance sur les comptes des bénéficiaires, a annoncé le gouvernement.

En avril, de nouveaux modes de calculs devraient être mis en place pour les indemnités chômages et l’aide au logement.

Allocation logement (APL), revenu de solidarité active (RSA), allocation adulte handicapé (AAH), allocations familiales… D’ordinaire versées le 5 ou le 6 du mois, les prestations sociales seront versées « dès le samedi 4 avril« , a déclaré le cabinet de la secrétaire d’État Christelle Dubos, en raison de la pandémie de coronavirus.

Éviter les déplacements dans les agences.

Par ailleurs, le ministère des Solidarités et de la Santé a annoncé le 20 mars que les personnes qui se trouvent dans l’incapacité de renouveler leur déclaration trimestrielle auprès des services des CAF verront « le versement des prestations auxquelles elles avaient droit jusqu’alors automatiquement renouvelé« .

Il ajoute que les droits à l’allocation adulte handicapé et à l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) qui arriveraient à échéance « seront automatiquement prorogés de six mois ».

De même que les droits à la complémentaire santé solidaire et de l’aide au paiement d’une assurance complémentaire de santé dont le bénéfice expirera au cours des prochains mois. Ils « seront prolongés de 3 mois ».
 
Source Le Réveil Normand, 27 mars.
 
Coronavirus dans l’Orne. Fermeture des accueils de la CPAM :
que faire pour vos démarches ?

 
      À Flers et à L’Aigle, les accueils physiques, téléphoniques et les boîtes aux lettres de la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) de l’Orne sont désormais fermés et ce jusqu’à nouvel ordre.
En raison de la pandémie, la Caisse primaire assurance maladie (CPAM) de l’Orne, a elle aussi dû fermer ses portes au public. Dans un tweet qui date du mercredi 25 mars, l’organisme précise que : « Nos accueils, la plateforme téléphonique et les boîtes aux lettres de Flers et L’Aigle sont fermés jusqu’à nouvel ordre ».
Toutefois, les boîtes aux lettres d’Alençon (34 place du Général Jean-Bonet) et d’Argentan sont relevées chaque jour.
[Covid-19] Info @cpam61Nos accueils, la plateforme téléphonique et les boîtes aux lettres de Flers et L'Aigle sont fermés jusqu'à nouvel ordre. Les boîtes aux lettres d'Alençon (pl. Bonet) et Argentan sont relevées chaque jour.

Les collaborateurs de l’organisme assurent « la réception du courrier, l’accès aux droits, les remboursements des soins et versement des prestations (indemnités journalières, pensions…) et le paiement des hôpitaux et professionnels de santé ».

Si vous avez besoin d’envoyer un courrier à la CPAM de l’Orne, vous devez l’envoyer à l’adresse suivante : 34, place Bonet – CS 30020, 61012 Alençon cedex.

Pour vos démarches, l’organisme vous invite à vous rapprocher des services en ligne du Compte ameli. Vous pouvez aussi vous informer et poser des questions sur ameli.fr, ou sur le Forum ameli (http://forum-assures.ameli.fr) et sur le compte Twitter de l’organisme.


Source Ouest France, 25 mars.



Voici quelques réponses à vos questions concernant les services de La Poste pendant cette période de confinement.

Le courrier va-t-il être distribué normalement ? Les tournées des facteurs vont être réduites dès cette semaine. Le courrier ne sera distribué que trois jours par semaine au lieu de cinq, les mercredis, jeudis et vendredis.


Les bureaux de postes seront-ils ouverts ? Au 23 mars, 1 600 bureaux de poste restaient ouverts, avec une rotation des agents. Mais, la priorité est donnée au retrait d’espèces au guichet et aux automates, au dépôt d’espèces sur automates, au dépôt de chèques sur automates et urnes, et à la remise de fonds commandés par la Direction générale des Finances publiques.

Les boîtes aux lettres jaunes sont-elles toujours relevées ? Oui, le courrier est relevé régulièrement dans les boîtes jaunes et les bureaux de poste, dans la mesure où la nouvelle organisation de travail des facteurs, trois jours travaillés par semaine, le permet précise La Poste. Il est possible que nous soyons amenés par la suite à réduire le nombre de boîtes aux lettres pouvant être relevées. Dans ce cas, une affichette sera apposée sur la boîte pour informer les clients.

Peut-on confier du courrier déjà timbré à notre facteur quand il passe ? C’est tout à fait possible, là encore si le facteur et vous respectez bien les mesures barrières.

Les lettres et colis contre signature arrivent-ils bien ? Oui, affirme La Poste. Il n’est d’ailleurs plus nécessaire de signer un avis de réception : Un accord du client par SMS ou une mention spéciale apportée par le facteur remplace la signature du client pour éviter tout contact physique.

Les jours de distribution du courrier s

PROCHAINEMENT DANS NOTRE COMMUNE


ACTUALITÉS DE LA COMMUNE

Les photos du Mercredi 09 Juillet 2020

Sortie du Club de la Joie de Vivre à la Ferté Bernard

Voir toutes les photos pour cette publication
Les photos du Mardi 01 Février 2020

Inauguration Maison des Associations

Voir toutes les photos pour cette publication
Les photos du Jeudi 17 Janvier 2020

Les Voeux

Voir toutes les photos pour cette publication

RETROUVEZ TOUTES NOS PUBLICATIONS DANS LE CALENDRIER DU SITE



Bonne visite sur le site de la commune de Les Aspres dans l'Orne ( 61 )